Revenir à l'accueil
Aller à Morne Plaine

 

 

 

Numérisation des minutes A3

Nous allons voir comment scanner en deux parties un document trop grand pour être acquis en une seule passe. Cela va nous permettre de voir quelle est la méthode de rotation la plus simple puis d'envisager l'enregistrement des images finales.

Les captures d'écran que nous avons réalisées pour illustrer ce tutoriel sont de dimensions trop importantes pour être insérées directement dans cette page.

Nous vous proposons d'ouvrir dans une nouvelle fenêtre cet "image par image".

Scanner depuis photoshop

Nous travaillerons depuis des exemples réalisés sous un scanner de marque Agfa SnapScan 600 en ayant recours à l'utilitaire d'acquisition "Fotolook". Comme il en existe beaucoup d'autres, vous devrez certainement adapter les différentes commandes en fonction de l'application que vous utilisez.

Les acquisitions seront ici réalisées directement depuis Adobe Photoshop. Si vous ne pouvez effectuer vos scans depuis celui-ci parce que vous ne disposez pas de commande associée (étape 1), vous pouvez tout à fait effectuer vos scans indépendamment, enregistrer temporairement vos deux parties d'image avant de les ouvrir dans Photoshop.

Numérisation en "Niveaux de gris"

Ouvrez Adobe Photoshop. Depuis Photoshop, faites "Fichier/Importation/nom de votre utilitaire". Ce nom peut être "Scanwise" par exemple ou encore comme ici "Fotolook 32" (étape 2). Si aucune ligne de commande équivalente ne se trouve dans ce menu d'importation, vous devrez effectuer vos scans hors Photoshop. La fenêtre de l'utilitaire s'ouvre alors. Insérez un document de type minute au format A3 contre la vitre de votre scanner.

Paramètres d'acquisition

Optez pour les paramètres suivants :
Echelle 100%, Niveaux de gris, Résolution de 250 dpi (ou ppi).

N'optez sous aucun prétexte pour un mode d'image dit bitmap mais également appelé "trait" qui traduirait l'image par une succession de pixels en deux tons seuls, noirs ou blancs sans autre information médiane. Laissez les autres options par défaut. Si par défaut vous devez définir manuellement une zone d'acquisition, choisissez la zone maximale (toute l'image). Validez alors afin que la numérisation s'exécute.

Effectuez ensuite l'acquisition de la deuxième partie de votre document en veillant à ce qu'une zone du document original soit commune aux deux images.

Transformation de la zone de travail

Si vous n'avez pu effectuer vos scans directement depuis Photoshop, ouvrez maintenant vos deux images depuis ce logiciel.

Ouvrez la palette calque, puis double cliquez sur le seul calque actuellement présent nommé "Fond" (étape 3). Validez. Le calque se nomme maintenant "Calque 0". Puisque nous allons agrandir la surface de travail cela permet non seulement de déverrouiller le calque "Fond", qui l'est toujours par défaut, mais aussi d'obtenir lors de l'agrandissement de la surface de travail qui va suivre, un plan de travail transparent et non de la couleur d'arrière plan actuellement en cours d'utilisation (la couleur blanche par défaut).

Faites maintenant "Image/Taille de la zone de travail" puis doublez (environ) les dimensions dans le champ "hauteur" comme dans le champ "largeur". Cela va permettre d'agrandir non pas l'image mais l'espace de travail et ainsi de faire de la place autour de l'image actuelle pour la deuxième partie du scan.

Passez maintenant à l'autre image. Modifiez comme nous venons de le faire les options de calque. Pas la peine de modifier cette fois la zone de travail puisque nous ferons plus tard un copié collé de ce document vers l'autre.

Redressement des images (Rotation)

L'outil "Mesure" appelé communément "Règle" permet depuis Photoshop 4.5 d'indiquer un axe de référence depuis lequel l'application redressera ensuite l'image vers l'axe horizontal ou vertical le plus proche. Il s'agit de l'un des moyens de redresser une image offert par Photoshop. C'est également le moyen le plus rapide.

Affichez toute l'image en dézoomant au besoin ( "Ctrl -" sur PC, "Pomme -" sur Mac). Cherchez dans le document la référence qui devra être au final horizontale ou verticale la plus largement représentée dans le document, c'est à dire la plus longue.

Dans le cas d'une minute effectuée sur papier millimétré c'est très simple puisqu'il suffit de prendre n'importe quelle ligne du millimétré. Cela peut être plus délicat sur du calque transparent. On choisira alors un (grand) axe de coupe ou encore un bord de la feuille apparaissant sur le scan. Il faudra même parfois envisager de dessiner un axe au crayon sur le document avant numérisation. L'essentiel est d'avoir un référent commun aux deux parties du scan donc utilisant soit un même axe, soit des axes différents situés dans un même plan orthogonal.

Zoomez maintenant dans l'image sur l'une des extrêmités de votre axe de référence afin de travailler avec précision. Sélectionnez l'outil "Mesure" (l'icône de règle dans la barre d'outils, caché derrière l'outil pipette depuis la version 6). Cliquez maintenant sur votre axe puis faites un glissé déposé le long de celui-ci tout en maintenant le bouton de la souris enfoncée (étape 4). Suivez visuellement votre axe. Lorsque vous dépassez le cadre de l'image Photoshop déroule alors la fenêtre. Relâchez le bouton de la souris lorsque vous parvenez à l'autre extrêmité de votre axe de référence. Si vous n'êtes pas satisfait du résultat vous pouvez tout à fait peaufiner l'orientation du trait de mesure en repositionnant une des extrêmités.
Avec un peu d'habitude cela prend à peine quelques secondes.

Faites maintenant "Image/Rotation de la zone de travail/Paramétrée", puis validez sans modifier les valeurs présentes dans les champs.
Notre image est alors redressée automatiquement.

Répétez cette étape pour l'autre partie de la minute. Vos deux documents doivent être au final inscrits tous deux dans un même plan orthogonal tout en demeurant sur deux fichiers distincts.

Juxtaposition des deux images

Passez à l'image dont la surface de travail n'a pas été agrandie. Sélectionnez tout, copiez, passez à l'autre image, collez. Une solution équivalente consiste à faire un glissé déposé de l'image vers l'autre fichier avec l'outil de sélection (Ctrl), ce qui en soit est encore plus simple.

Fermez l'image qui vient d'être copiée collée dont nous n'avons plus besoin maintenant (pas la peine d'enregistrer). Dans la palette des calques vous voyez maintenant deux calques. Sélectionnez le calque du dessus, puis dans le menu déroulant au-dessus (où se trouve indiqué "normal"), sélectionnez maintenant le mode produit (étape 5). Cela affecte la façon dont ce calque va apparaître par rapport à celui situé en-dessous. Le mode produit permet de cumuler les informations graphiques des deux calques. Avec l'outil de sélection, glissez maintenant ce calque afin de juxtaposer parfaitement les deux images. Vous allez certainement devoir déplacer les deux calques afin que ceux-ci demeurent visibles dans la surface de travail (faute de quoi une partie de l'image serait rognée au final). N'hésitez pas à zoomer afin de faire correspondre au pixel près les deux zones.

Si toutes les étapes de ce tutoriel ont été suivies, l'image est maintenant constituée de deux calques parfaitement replacés. Il peut arriver que de petites zones superflues d'une des deux images initiales nuisent à la recréation du document notamment dans la zone de chevauchement. Vous pouvez alors effacer cette information via l'outil "Gomme" en sélectionnant une taille d'outil adéquat ("Fenêtre/Afficher Formes"), ou en les sélectionnant grâce à l'outil "Lasso" puis en supprimant.

Une fois les deux parties d'image parfaitement superposées revenez au mode normal pour le calque 1. Nous n'avons plus besoin maintenant de ce type de superposition d'image et préférons revenir à un affichage classique.

Faites maintenant "Calque/Aplatir l'image". Vous n'avez plus qu'un seul calque puisque cette action a fusionné les calques.

Enregistrement

Faites "Fichier/enregistrer sous". Dans le menu déroulant, optez pour le format Jpeg. Nommez votre fichier, validez. Une fenêtre d'option s'ouvre alors. Optez pour une compression "Moyenne" ou "5". Validez. C'est terminé. Fermez votre fichier.

Plusieurs formats d'image sont possibles lors de l'enregistrement. Nous retenons personnellement le format Jpeg et une compression moyenne afin d'atteindre un bon compromis Poids du fichier/Qualité de l'image. Il faut malgré tout savoir que cette compression altère irréversiblement la qualité de l'image. Si vous travaillez depuis une plate-forme ancienne et que les délais d'importation sous Illustrator vous paraissent longs, optez alors pour un format Tiff en version PC avec la case "Compression LZW" cochée. Les fichiers seront plus lourds mais l'image s'ouvrira alors plus vite sous Illustrator. Le format "PSD" - format natif de photoshop - s'importe également aisément sous Illustrator. Les deux premiers formats sont parmi les plus recommandés si vous souhaitez rendre votre fonds d'archives pérenne. Vérifiez régulièrement la taille de vos dossiers d'acquisitions car on dépasse très rapidement les 100 Mo des supports Zip un peu partout en usage...

Informations complémentaires

A propos des utilitaires d'acquisition.

Je ne les connais pas tous et je n'ai à ce jour utilisé que trois d'entre eux. Malgré tout cette expérience révèle que d'énormes différences allongeant énormément cette tâche peuvent apparaître en fonction de la qualité de l'utilitaire - voire de la qualité du scanner puisque les deux vont souvent de pair. Pour citer un exemple, Fotolook conserve automatiquement les derniers réglages effectués. Il suffit donc de lancer l'importation depuis Photoshop puis de valider, sans même faire de prévisualisation afin d'acquérir chaque document. Cela justifie l'option décrite ci-dessus d'une capture systématique de l'intégralité de la fenêtre.

Par rapport à Snapscan, utilitaire de la même marque fourni avec un scanner "bas de gamme", avec lequel il faut obligatoirement prévisualiser l'image, redéfinir la résolution puis lancer l'acquisition, les phases de numérisation peuvent prendre 2 à 3 fois plus de temps. Si vous cherchez à acquérir un scanner réfléchissez donc bien car un investissement légèrement supérieur au bas de gamme peut s'avérer très vite rentabilisé. Comptez 220 à 380 € (soit 1500 à 2500 francs) pour ne pas vous tromper, et optez directement pour l'achat d'un scanner au format A3 si vous en avez les moyens. Il se trouvera vite rentabilisé.

Raccourcis clavier

Sous Photoshop comme dans Illustrator, une fois un outil sélectionné (ici l'outil "Mesure"), vous pouvez atteindre temporairement, tant que vous maintenez la combinaison de touches enfoncée, les outils "Zoom+" et "Zoom-". Lorsque vous relâchez la combinaison de touches, vous revenez automatiquement alors à l'outil sélectionné par défaut. L'outil "Zoom+" s'obtient grâce au maintien des touches "Pomme et barre d'espace", enfoncées sur mac, "Ctrl et barre d'espace" sur PC. L'outil "Zoom-" quant à lui, s'obtient grâce aux combinaisons de touches "Pomme, alt, barre d'espace" sur Mac ou encore "Ctrl, alt, Barre d'espace" sur PC. Il est possible, une fois l'outil zoom sélectionné, de faire soit un clic dans la surface de travail soit un glissé déposé en général plus direct quant au zoom demandé.

Sur PC uniquement, afin d'atteindre la "Rotation Paramétrée", il suffit de faire " Alt i" puis " r " puis " p ", ce qui a pour effet de dérouler directement les commandes de menu, avant de valider. Au bout de quelques usages de redressement, ce "Alt IRP puis Enter" se retiend aisément et permet de redresser en quelques secondes tout document.

Résolution des problèmes

L'image bien que correctement pivotée ne recolle pas. L'image a t-elle été correctement redressée ?

Si oui, c'est certainement dû aux déformations générées par votre scanner. Le capot du scan a t-il été fermé lors de l'acquisition ?

Le poids de celui-ci est-il suffisant pour plaquer le document contre la vitre ? (attention aux documents ayant subi la pluie par ex.)

Si ces points vous paraissent avoir été respectés c'est peut être alors que votre scanner, de qualité médiocre voire usagé n'offre pas un respect dimensionnel lors de la capture sur toute sa surface. Vérifiez alors en numérisant une feuille de papier millimétré, mais dans ce cas il vous faut savoir que toutes vos acquisitions sont depuis belle lurette déformées : )

Partenariats


 

Copyright archeograph 2007. Tous droits réservés