Revenir à l'accueil
Aller  Morne Plaine

 

 

 

 

Recadrer une illustration

Kimbo

Adobe n'a jamais tenté d'implanter dans Illustrator une solution véritable de recadrage des illustrations comme il en existe une dans Photoshop.

Kimbo est un plugin payant qui contient différents outils venant s'ajouter à la palette "Outils" d'Illustrator. Si la plupart d'entre eux sont tournés vers la création graphique, nous nous attacherons à décrire ici l'outil "Rectangle cut" qui permet de recadrer une illustration mais qui justifie cet investissement d'une quarantaine de dollars.

Recadrage, les solutions offertes par Illustrator

Toutes les difficultés inhérentes au recadrage proviennent de l'utilisation conjointe de tracés portant ou non des définitions de fond. L'aide d'Illustrator déconseille d'exploiter le pathfinder lorsque des d'objets exploitent ces différents types, faute d'obtenir un résultat cohérent.

La solution la plus usuelle consiste à exploiter de grands rectangles blancs qui viennent cacher l'information indésirable. La seconde consiste à créer un rectangle possédant un fond au dessus de objets puis de créer un masque. Cette solution est propre, mais elle a comme désagrément de grouper tous les objets sur un même calque. Délicat d'usage donc lorsque l'organisation par calque est désirée.

Ces deux solutions conservent de surcroît l'info non voulue sous deux formes cachées différentes. Ces données continuent donc à participer au processus de création et d'enregistrement de l'image, ce qui peut s'avérer gênant, en rendant difficile les manipulation d'objets inutilement alourdies, voire même d'interdire certains processus automatisés d'insertion des figures lors de la mise en page.

Nous n'aborderons pas ici les solutions de découpe propres à l'outil "Cutter" puisque il faut pour pouvoir maîtriser le résultat ne l'utiliser que sur des tracés possédant une définition de fond.

Kimbo

Venons en à Kimbo.

L'outil "rectangle cut" s'utilise comme l'outil rectangle par un glissé déposé. Il s'applique à l'ensemble des objets en cours de sélection et n'affecte en rien ceux qui ne le serait pas alors. Il recadre cette sélection immédiatement après le relâcher de la souris. L'énorme intérêt est qu'il tient parfaitement compte des tracés ouverts et fermés, ayant ou non des définitions de fond et effectue la fermeture des objets qui le nécessite alors afin que ceux-ci conservent leur définition de fond. Seuls les objets textes ne sont en rien affectés, ce qui semble décevant à première vue, mais qui à l'usage demeure d'un intérêt certain (Il serait dommage de couper un nom d'US qui demande à être déplacé au final).

 

Le résultat est tout bonnement exceptionnel, et une seule fois il m'est arrivé de constater un très légère erreur de rendu (une zone qui avait pris un fond non voulu et qu'il a suffit d'annuler). L'outil pourrait être encore plus aboutit s'il reconnaissait l'usage des repère commentés afin de pouvoir s'assurer par exemple de l'exactitude des dimensions strictes de la zone à recadrer, puisque là on le fait "à vue" ce qui peut poser des problèmes de précision lors du recadrage des zones de grande dimension.


Le site du développeur de Kimbo


 

Copyright archeograph 2007. Tous droits réservés