Revenir à l'accueil

 

 

  1. Introduction
  2. Les principes en action
  3. Création des styles
  4. Écriture des scripts
  5. Mise en application de la méthode
  6. Limiter votre zone de travail
  7. Actions complémentaires
  8. Finalisation des figures

 

 

 

Illustrator. Méthode de travail

Écriture des scripts

Nous allons maintenant faire référence à nos deux styles créés lors de l'étape précédente, et implanter les actions (ou scripts) dont nous avons besoin pour utiliser de façon optimale les étapes décrites.

Qu'est-ce qu'un script ? C'est simplement une ou plusieurs commandes enregistrées. L'utilisation de script n'est pas compliquée, en fait c'est plutôt une technique de feignant ! Si vous commencez à manipuler les scripts à des fins autres, vous verrez très vite que vous en tirerez très rapidement une satisfaction très particulière. Tout travail réalisé sous Illustrator - autant que Photoshop d'ailleurs - et comportant des tâches répétitives aboutira très vite à cette réflexion : "Est-ce que je peux scripter tout cela ?".

Création d'un dossier pour organiser nos scripts

Créer un dossier va vous permettre d'organiser vos scripts et de pouvoir les enregistrer individuellement.

Ouvrez Illustrator. Affichez la palette "Script" et le "Pathfinder". Dans la palette "Script", cliquez sur l'icône de dossier afin de créer un nouvel ensemble. Nommez le "Méthode de dessin".

Script 1 : Tracer sans fond

Ce premier script va venir attribuer le style "0,3 sans fond". Il permettra de revenir rapidement à l'usage d'un tracé sans définition de fond, critère particulièrement pratique pour voir nos images importées.

Créez un nouveau script en cliquant sur l'icône de feuille blanche. Nommez le "F2: 0.3 sans fond" et attribuez lui la touche "F2" comme raccourcis clavier. Tracez à l'aide de la plume un objet quelconque, puis attribuez lui le style "0,3 sans fond" en cliquant sur le style adéquat depuis la palette style .

Arrêtez votre script en cliquant sur le bouton portant un carré noir.

Script 2 : Fermer puis passer en arrière plan les objets

A l'aide de la plume, dessinez un tracé non fermé avec les paramètres de dessin par défaut (D).

Depuis la palette script cliquez sur l'icône de création d'un nouveau script. Nommez le "F3 : rouge". Dans le menu déroulant raccourcis clavier choisissez "F3" comme raccourcis clavier, puis validez.

Sélectionnez votre tracé puis cliquez sur le Pathfinder "Groupement" (le premier en haut à gauche). Votre tracé est ainsi automatiquement fermé. Cliquez maintenant sur le style "F3 : 0.3 rouge".

Votre objet prends donc les caractéristiques décrites par ce style. Faites maintenant une commande "Objet/Disposition/Arrière plan". Faites "Tout Déselectionner" (Pomme/Ctrl + Shift + A).

Enfin, sélectionnez le style "F2 : 0.3 sans fond" puis appuyez sur la touche "Play" en bas de la palette (l'icône triangulaire de lecture).

Cliquez maintenant sur l'icône d'arrêt en bas de la palette Style afin de terminer l'enregistrement.

Si vous avez fait une erreur (ça arrive !), jetez le script à la poubelle par un glissé déposé, et recommencez cette étape.

Récapitulatif du script 2

  • L'action de groupement ferme le tracé en ligne droite.
  • Le style "F3 : 0.3 fond rouge" est donné à l'objet. Comme son nom l'indique l'objet prends la couleur rouge et un contour de 0.3 points.
  • L'objet est disposé en arrière plan de tout objet existant. Nous nous expliquerons plus loin dans l'article sur les raisons de cette commande.
  • L'objet est désélectionné.
  • Enfin le style "F2 : 0.3 sans fond" est à nouveau choisi. Cela permet de continuer à dessiner sans définition de fond (les fonds gênent parfois le dessin).

Nota : Avez vous remarqué que ce script à la fin de son exécution lance lui même un autre script ?

Script 3 : Découpage des objets

Créez un nouveau script nommé "F8 : Découpage" et attribuez lui la touche "F8" en tant que raccourcis clavier.

Faites "Tout sélectionner". Cliquez sur le pathfinder "Pochoir". Réattribuez du noir comme couleur de contour. Dégroupez. Faites "Tout déselectionner".
Arrêtez le script.

Fermez puis rouvrez Illustrator afin de garder en mémoire vos scripts (si votre bécane plante vous devriez tout recommencer !).

Récapitulatif

Cette partie de la leçon vous a permis de découvrir la création de scripts. Vous avez créé un dossier puis enregistré trois séries d'actions essentielles auxquelles nous allons faire référence pour le dessin de toute figure.

Le script 1 permet de revenir à tout moment à une configuration de base pour le dessin en appuyant sur la touche "F2" de votre clavier. Vos tracés n'ont ici aucune couleur de fond ce qui permet de voir clairement votre document importé et vos autres tracés.

 

Le script 2 commence par fermer l'objet en cours. Puisque le tracé se ferme automatiquement vous n'avez plus à vous soucier de joindre fin et début du tracé, qui seront alors automatiquement fermé en ligne droite. Si malgré tout vous ne souhaitez pas de ligne droite pour fermé un tracé, cette action n'aura alors aucune incidence sur un tracé fermé de façon classique. Le script passe ensuite l'objet en dessous des autres tracés et va nous permettre de traiter aisément tout objet situé derrière un second.

Le script 3 va tout découper c'est à dire réduire les objets à leur portion visible en supprimant les parties cachées des objets par d'autres objets, tout en corrigeant les effets non désirés du Pathfinder qui étaient la perte des contours et le groupement systématique des objets (que nous avons traité dans la première partie de ce tutoriel : "Les principes en action").

Sauvegarde des scripts

L'enregistrement des dossiers n'est pas forcément nécessaire puis qu'Illustrator garde en mémoire les scripts enregistrés. Par contre si vous devez réinstaller l'application ou encore transférer des scripts d'une ordinateur à un autre, il vous faut enregistrer les scripts. Pour ce faire, cliquez sur le nom d'un dossier de script dans la palette "Script" afin de le mettre en surbrillance. Dans les options de la palette, choisissez "Enregistrer les scripts", puis sauvegardez les sur votre disque dur (j'utilise personnellement un dossier nommé "boite à outil" qui me permet de sauvegarder des tas de choses de ce type.

Pour intégrer des scripts à Illustrator, glissez le fichier "nom-du-dossier-script.aia" dans le dossier "Script" d'Illustrator, et redémarrez l'application.

Partenariats


 

Copyright archeograph 2007. Tous droits réservés