Revenir à l'accueil
Aller à Morne Plaine

 

 

 

 

Illustrator offre la possibilité de superposer différentes définitions de contour. Voyons ici comment ce procédé appliqué à des objets texte peut nous permettre des créations simplifiées puisque rééditables ou, bien plus simplement, va autoriser l'usage d'objets textes noirs sur "fond" blanc qui sont communément utilisés dès qu'un texte doit pouvoir être lisible quelque soit les éléments situés au dessous.

Aspect par défaut des objets "caractères".

Lors du travail avec l'outil "texte", l'aspect graphique des objets( appelés "caractères") est par défaut celui d'un objet à fond noir et ne disposant pas de définition de contour.

Tant que l'outil texte est actif vous pouvez modifier en totalité ou en partie la couleur et/ou la police utilisée d'un mot ou d'un caractère de l'objet. Une lettre d'un même mot peut ainsi utiliser une typo particulière et une couleur distincte des autres lettres constituant le mot.


Exemple 1. La lisibilité d'un texte superposé à d'autres objets est ici assurée
par l'utilisation conjointe d'un contour blanc à l'objet "caractère".


Il est également possible d'affecter une définition de contour à vos objet. Cette possibilité n'est en pratique jamais exploitée car ce contour vient alors empiéter sur la typo utilisée et le résultat est ainsi particulièrement innesthétique. Sous ce mode d'édition du texte il faut remarquer qu'il n'est pas possible de modifier l'ordre dessus/dessous de la définition de contour (toujours dessus), ce qui ne sera pas le cas plus loin...

Dès que vous quittez l'outil texte pour la flèche de sélection et que vous cliquez à nouveau sur le texte vous le sélectionnez alors en tant qu'objet appelé "caractère" (afficher la palette "aspect" pour vous en rendre compte). L'aspect de l'objet peut alors être modifié. Cette redéfinition graphique va alors altérer l'ensemble de l'objet. Il n'est donc pas possible d'exploiter à la fois une définition graphique spécifique à une portion d'un objet texte conjointement à un aspect global affectant l'objet "caractère", la définition globale prenant alors la priorité sur la sous définition de "portions de textes".


Exemple 2. Cet objet "caractère" posséde différentes définitions de
contours superposées. Certains de ces contours disposent ici également
d'un aspect supplémentaire d'ombre portée.

Définir l'aspect d'un object caractère

Si votre travail relève d'un travail de création graphique, il vous suffit d'affecter ni contour ni fond à votre objet texte (sélectionné grâce à la flèche de sélection donc non mis en surbrillance via l'outil texte). Ensuite depuis le menu local de la palette "aspect" demandez la création de nouveaux contours auxquels vous allez affecter différentes épaisseurs et couleurs. Les contours les plus épais doivent bien évidemment se trouver sous les contours plus fins faute d'être cachés. L'image ci-dessus (exemple 2) montre un effet d'ombre portée supplémentaire appliqué à un des contours.

L'exemple 1 constitué d'un texte sur fond blanc - ici utilisé afin que le texte noir se détache de l'image de fond, exploite un objet "caractères" à fond noir sous lequel a été créé une définition de contour blanc. Souvenez vous que dans la palette "aspect" l'empilement des contours ou fonds créés peut être modifié par simple glissé déposé. Nous pouvons donc entrevoir de glisser le contour qui empiétait sur la typo sous le fond.

Quelques exemples

Voici quelques exemples en image :

Téléchargez ces exemples au format Illustrator (CS2)

Sauvegarder cet aspect comme "style"

Lorsque l'utilisation de ce type d'aspect risque de se répéter (en archéo c'est tout les jours que l'on a besoin de texte noir sur fond blanc, il vous suffit alors d'enregistrer l'aspect comme "style" depuis la palette du même nom.

Afin de pérenniser ce style c'est à dire de le mémoriser pour tout travail futur, faites un "copié-collé" de l'objet vers votre fichier "Adobe illustrator Démarrage" (situé dans le dossier Adobe Illustrator) afin de retrouver ce style graphique chaque fois que vous créerez un nouveau fichier.

Partenariats


 

Copyright archeograph 2007. Tous droits réservés