Revenir à l'accueil
Aller à Morne Plaine

 

 

 

 

Charte graphique : Aspects et styles

En maitrisant "aspects" et "styles" vous allez ressentir toute la puissance d'un travail préparé en amont. Vous vous équipez dès lors d'une véritable boite à outil qui pourra être exploitée au besoin dès que vous entreprendrez un travail de type équivalent.

La palette aspect

Elle permet de définir les caractéristiques graphiques des objets. Ainsi un tracé peut posséder des définitions de traits et/ou de fonds superposées, peut comporter des effets (ombre portée, transparence, opacité).

Superposer différents contours permet le plus souvent de n'avoir à travailler que sur un seul et même tracé ce qui facilite tout modification ultérieure.

Puisque les aspects nous permettent de créer des définitions d'objets élaborées il est extrèmement agréable de disposer d'un outil mémorisant ces définitions. C'est le rôle de la palette "style".

Afin de créer un second contour à un objet faites "Créer un nouveau contour" depuis le menu contextuel de la palette c'est à dire la petite flèche noire située en haut à droite de celle-ci.

La palette style

La création d'un style n'est pas seulement réservée à la mémorisation de définitions d'objets vectoriels complexes. Un style une fois défini évite d'avoir à utiliser la pipette ou d'avoir à redéfinir à la main des définitions récurentes.

Comme nous le montre l'image ci-dessous il est possible de nommer les styles (optez pour un affichage par "petites vignettes" afin de voir le nom des styles). Il devient possible d'organiser son travail en amont en définissant une véritable charte graphique.


Notez qu'une commande de sélection du menu "Sélection" permet désormais de sélectionner tous les objets portant un style identique. Utiliser des styles peut alors comporter cet intérêt de pouvoir manipuler aisément des ensembles arbitraires d'objets, placés sur des calques distincts et melés avec d'autres objets ou tout simplement d'aspect identique.

Pour l'instant ces définitions de styles restent associées au fichier sur lequel vous travaillez. Nous verrons plus loin comment les rendres utilisables partout.

Modification d'un style

Une fois défini, un style n'a pas vocation a être modifié. Toutefois une manipulation permet de modifier un style. Cette dernière entrainera la modification de tous les objets exploitant le style. Ne sous-estimez pas cette possibilité qui permet à elle seule de préparer un travail en envisageant son évolution.

En pratique

Pour modifier un style, déterminez un nouvel aspect d'objet puis créez un nouveau style (icône de page blanche en bas de la palette "Styles"). En maintenant la touche "Alt" enfoncée, glissez déposez le style nouvellement créé sur l'ancien. Le style conserve alors son nom mais adopte les nouvelles définitions d'objet. Il ne reste plus qu'à jeter le style temporaire.

Sauvegarder et utiliser aspects et styles

Vous disposez dès à présent d'une véritable boite à outil car vous pouvez non seulement élaborez des définitions graphiques d'objets vectoriels complexes mais aussi les mémoriser.

Ce travail a été élaboré pour le fichier sur lequel vous êtes en train de travailler. Si vous dupliquez ce fichier vous pourrez utiliser à nouveau ces définitions d'aspect et de style. Vous obtiendrez un résultat identique si vous copiez-collez dans un nouveau fichier au moins un objet portant ces définitions.

L'article "Le fichier Adobe Illustrator démarrage" détaille comment pérenniser votre travail afin de le rendre disponible pour tout nouveau fichier.

Exemple d'application : une carte routière

Télécharger le fichier Adobe Illustrator

Un exemple parmi d'autres, mais quoi de plus flagrant qu'un petit travail cartographique pour ressentir tout l'interêt de l'utilisation des styles. Nous vous laissons découvrir par vous même l'ensemble des définitions élaborées depuis le fichier source.

A noter les intéressantes options de fusion qui permettent aux routes cette impression de fusion souvent problématique.

 


 

Copyright archeograph 2007. Tous droits réservés